Historique

Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!

 

Alonzo Wright est un petit-fils de Philémon Wright, pionnier de la région de Hull. Quelques années après la mort de son père, Tibérius Wright, Alonzo hérite d’une propriété sur les rive ouest de la rivière Gatineau, Au début de l’année 1848, il épouse Mary Sparks, fille d’un riche notable de la ville d’Ottawa. Elle lui apporte une jolie dot qui s’ajouta a ses biens personnels pour défrayer la construction ce que l’on appela bientôt "Le château Alonzo-Wright"

  

Le Château Alonzo-Wright

 

Député du comté dit d’Ottawa en 1863, il représente ses concitoyens pendant plusieurs années, d’abord sous le régime de l’Union, siégeant à Québec, puis au Parlement d'Ottawa à partir de 1867. Il termine son dernier mandat à la Chambre des Communes en 1891. Au sommet de sa carrière, ce grand propriétaire à l’hospitalité proverbiale était connu comme "Le Roi de la Gatineau".
Il décéda le 7 janvier 1894; son épouse, Mary Sparks, le suivit en 1904, sans laisser de descendance.
 
 

Grâce à la générosité d’une bienfaitrice parisienne, des Spiritains acquirent son vaste domaine en 1905, qui comprenait sa résidence d’été. Utilisée comme premier édifice du Collège Saint-Alexandre de la Gatineau, la Maison Alonzo-Wright fut mise à la disponibilité du Collège par les Pères Spiritains en 1992. Ils résolurent de créer un lieu de service pour la société outaouaise en général. C’est ainsi que la maison du célèbre député, surnommée jadis « Château d’Alonzo Wright dit le Roi de la Gatineau, devint progressivement un lieu d’aide psychologique tenant compte de tous les besoins de la personne.
En tant qu’organisme communautaire, la Maison offrit des services dès 1994.

.

  La Maison Alonzo-Wright telle qu'elle se présente aujourd'hui

 

Officiellement incorporée le 6 janvier 1995 par Lettres Patentes du Gouvernement du Québec, elle est habilitée à émettre des reçus d’impôt.
Le Conseil d’administration est constitué de neuf personnes représentant divers secteurs d’activités. Ces membres donnent de leur temps bénévolement.

Les accompagnateurs professionnels donnent aussi de leur temps en échange de modestes honoraires qui couvrent leurs frais de déplacement et leurs assurances requises par leur ordre professionnel.

Pendant une dizaine d’années, la Maison Alonzo ne bénéficia pas de subventions publiques ni d'aide gouvernementale. Les seules entrées d'argent provenaient de son autofinancement et de donateurs privés, comme le Club Rotary de Hull et diverses communautés religieuses. Depuis 2006, elle reçoit 10 000 $ par année dans le cadre du Programme de soutien aux organismes communautaires de l’Agence de Santé et des Services sociaux.

À l'occasion du décès de Marc Brondex, à la fin de l’année 2006, la Maison voulut saluer la contribution inestimable de ce fondateur.

 

 

 

 

A MAISON Alonzo-Wright
2425 A, rue St-Louis,
Gatineau, QC. J8V 1E7
Tél.: 819-246-7277
Téléc.: 819-246-1128

Courriel   pour nous rejoindre  Retour